Rechercher
  • Marie Arnoult

La détox : c'est de l'intox !

Détox : de printemps pour l’été, pour l'été pour préparer l'automne, puis en automne avev de la pomme et du raisins à en faire une overdose, en hiver avant le printemps …

Ce mot, il m'insupporte un peu. Si on réfléchit au terme, cela voudrait dire que l’on un contenant intoxiqué ? Qu’il faudrait "karsheriser" tout l’intérieur ?

Avec un méli-mélo de pilules, litres de thé vert, jus de perlinpinpin crus à rester la journée sur les toilettes, des salades pleines de -graines, pousses, épices, fleurs séchées, levures et vinaigres variés ... à finir le ventre en version ballon de baudruche ?


Ce mot connaît un effet de mode, qui a évidemment ses déviances. Je n’aime pas le terme parce qu’il est galvaudé par les médias, les marques, et les inflluenceurs qui ne connaissent RIEN à ce dont elles vantent les mérites (coucou le chèque et les cadeaux reçus).


Cela dit, OUI, lorsque le corps exprime des douleurs et montre un déséquilibre, il convient de comprendre la cause pour l'aider à retrouver sa "balance".


Stress, alimentation, carences, traitements médicamenteux, activité intellectuelle / physique importante, changement de saison, bactéries ... peuvent causer des maux variables, tels que ballonnements, ulcères, acné, crises d'angoisses, nervosité, troubles de la concentration...


Pour autant, aucune pilule miracle, ni jeûne, ni mono-diète, ni éviction alimentaire ne sera la solution parfaite. Le pire est de lire « j’ai arrêté le lactose, le gluten et tous les sucres raffinés et je vais beaucoup mieux« . Ma réaction : Gné. Arhgh.


Logique ! En enlevant tout plein de choses, il ne reste … plus grand chose à gérer pour le corps. On se sent fatalement mieux, mais on enlève au passage toutes les enzymes qui auraient du faire leur travail. Dès que l’on réintègre ces éléments, c’est souvent pire.

Il vaut mieux trouver les causes des dérèglements et symptômes plutôt que chercher une solution radicale inadaptée, souvent plus néfaste qu’on ne le pense (et souvent coûteuses, bien sûr).


Pour une rentrée en forme, spéciale « nettoyage » et bien-être, voici plusieurs produits que j'ai pu tester (sur le site diet natura, de très bon rapport qualité-prix, j’ai toujours été ravie)


Hépatic + : Complexe de plusieurs plantes connues pour soutenir le fonctionnement du foie. Composé de Baccharis, Artichaut, Chardon Marie, Radis Noir, Fumeterre, Pissenlit, Aubier du Tilleul.  ICI : 3,70 les 60 gélules

Effets : stimulation de la production de bile, aide à éliminer les toxines et déchets dont l’organisme n’arrive pas à se débarrasser.


Opti’Stress : Complexe que j’avais trouvé très efficace, testé à plusieurs reprises sur plusieurs semaines. Composé de sélénium, rhodiola (stimulant adaptogène), magnésium, vitamine B6, B3, B1, taurine. ICI : 6,90€ les 60 gélules

Effets : En cas de surmenage et de sensation de fatigue chronique, de burn-out. Permet de booster l’organisme, favorise la détente, stimule les capacités intellectuelles et physiques. Aide à retrouver le sommeil.


Ferments Lactiques (cure d’un mois, 4 à 6 gélules par jour) : le Graal pour refaire la flore intestinale et permettre à l’organisme de digérer correctement tous les nutriments apportés. Se compose de 10 souches de probiotiques et de prébiotiques (que l’on retrouve dans les fibres des fruits et légumes). ICI : 4,80€ Les 60 gélules

Effets : Équilibre de la flore intestinale, régulation du transit (plus de ballonnement, ni constipations ou diarrhées), confort digestif. Par conséquence, meilleur moral aussi car les bactéries de la flore influencent le cerveau !


Magnésium – B6 (en cure d’ un mois, 4 à 6 gélules par jour) : Le combo Vitamine B6 et 

magnésium est assez connu pour contribuer à réduire la fatigue et retrouver un esprit plus concentré et détendu. Nous sommes nombreux à souffrir (sans le savoir) d’un manque de magnésium. Je fais 1 à 2 cures par an, surtout en période d’hiver. Tu peux aussi manger du chocolat, ça aide !

A prendre en complément de Opti’Stress ou après. ICI : 3,70€ les 60 gélules 

Effets : Réduction de la fatigue, équilibre nerveux et musculaire. Le magnésium marin est mieux assimilé par le corps, donc à privilégier ! Il a une action de régulateur sur l’influx nerveux, aidant à retrouver équilibre physique et psychique. Et la vitamine B6 soutient l’assimilation du magnésium, donc top !


En soutien saisonnier : 


Radis Noir : Connu comme « dépuratif » naturel du foie, il aide à traiter les troubles digestifs qui résultent d’une mauvaise circulation biliaire (en cas de repas copieux par exemple). Il semble aussi efficace pour soulager les inflammations et l’hypersécrétions des voies respiratoires supérieures (rhume, sinusite).  Sa principale utilisation est en tonification du foie. A utiliser de manière ponctuelle après la cure hépatic+ pour continuer de maintenir une aide. ICI : 3,70€ les 60 gélules

Chardon Marie : Cette plante originaire du bassin méditerranéen est connue pour traiter les maladies du foie, et déjà les Grecs s’en servaient comme tel ! En cas de chimiothérapie, cette plante vient aider à protéger le foie des invasions médicamenteuses. Elle a également un effet positif sur le

diabète, les troubles digestifs, les hépatites, cirrhose et troubles de la vésicule. ICI : 3,50€ les 60 gélules

A utiliser de manière ponctuelle en cas de crises et / ou après la cure hépatic+ 


Et sinon, bien sûr, des aliments frais, dégustés avec plaisir et en conscience de ceux qui nous font du bien et pas l’inverse… Et avec le moins de stress possible !

Et vous ? Détox / Pas détox ?

41 vues0 commentaire
  • Linkedin
  • Instagram
  • Sois Sage et Parle Fort
  • Podcast

© 2019-2021 - Marie Arnoult - Reproduction interdite 

SIRET : 85128503100015

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now